Mécanismes mémoriels

Comment la mémoire fonctionne-t-elle ? Encore de nombreuses inconnues.

Les fonds marins au service de l’Ancrage Mémoriel®

Selon une étude réalisée par des chercheurs du CEA NeuroSpin et de l’Institut de neurosciences cognitives et intégratives d’Aquitaine (CNRS/université de Bordeaux), il est possible d’obtenir des images d’activation neuronale par IRM fonctionnelle (IRMf) à l’échelle de la cellule. lièvre-de-merDans le cadre de cette étude, les chercheurs ont étudié l’aplysie, un mollusque marin surnommé aussi « lièvre de mer » dont le système nerveux est composé de 20 000 neurones.

Lire la suite...

Pourquoi le cerveau est-il qualifié de « plastique » ?

Le cerveau dispose d’une très grande capacité d’adaptation aux demandes de son environnement. La plasticité cérébrale décrit le mécanisme par lequel le cerveau est capable de se modifier grâce à l’expérience. Le cerveau est ainsi qualifié de « plastique ». Ce phénomène intervient durant le développement embryonnaire, l’enfance, la vie adulte, et selon les conditions pathologiques. Il est responsable des mécanismes de l’apprentissage et de la mémorisation chez l’enfant et l’adulte.

Lire la suite...

La curiosité et le plaisir permettent de mieux mémoriser, une nouvelle preuve.

mieux_memoriserDes chercheurs viennent de mettre en évidence le rôle des neurones formés par le cerveau adulte. Ces neurones, appelés néo-neurones, amélioreraient les capacités d’apprentissage et de mémorisation. La découverte des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS tend à prouver que seuls les neurones produits par le cerveau adulte seraient importants pour l’apprentissage et la mémoire. Les neurones produits juste après la naissance n’apporteraient aucun avantage, ni pour l’apprentissage ni pour la mémoire.

Lire la suite...

Comment fonctionne la mémoire ?

comment_ fonctionne_la memoireLa mémoire fonctionne à l’aide de trois processus : – l’encodage ; – le stockage ; – la récupération. L’encodage va permettre au cerveau d’enregistrer l’information et de former des traces mnésiques (en rapport avec la mémoire). L’encodage est lié à l’attention et la motivation. Les traces mnésiques deviendront durables lorsque l’information sera enregistrée par le cerveau. Le stockage va alors transformer la trace mnésique en souvenir.

Lire la suite...