On peut doubler sa mémorisation pendant la nuit


Une expérience réalisée à l’Université de Tübingen, en Allemagne, démontre qu’il existe un moyen d’augmenter ses capacités de mémoire. Un outil permet de doubler sa masse de connaissance en un temps record !

Ancrage_mémoriel
L’expérience a été mise au point par les chercheurs allemands sur des volontaires qui avaient appris des listes de mots. Des électrodes mesurant l’activité de leur cerveau sont alors placées sur leur crâne. Après avoir appris leur liste, les volontaires peuvent aller se coucher pendant que l’appareil analyse l’activité de leur cerveau. Dès que l’outil repère un certain type d’ondes cérébrales qu’on appelle les ondes lentes, il envoie un petit signal sonore (un « bip » d’un vingtième de seconde) dans leurs oreilles, exactement au moment où l’onde atteint son maximum, ayant pour effet de l’amplifier. Ces ondes lentes correspondent à un processus d’apprentissage du cerveau, qui récapitule les informations mémorisées avant d’aller se coucher. Les volontaires se réveillent le lendemain en ayant mieux retenu ce qu’ils ont appris la veille.

Les chercheurs ont constaté que ceux dont les ondes lentes avaient été amplifiées de cette façon pendant la nuit avaient retenu deux fois plus d’informations que les autres.

Le point important de cette intervention est la coordination du signal sonore avec le rythme des ondes. En effet, si le bip intervient quand l’onde est à son maximum, un effet de renforcement intervient. Si le bip intervient quand l’onde est dans un creux, il a tendance à la désorganiser. L’effet des ondes lentes sur la mémorisation est intéressant. Ces ondes cérébrales sont constituées de décharges particulières de millions de neurones, nommées fuseaux, qui augmentent et diminuent au rythme d’une oscillation par seconde. Elles ont pour effet d’augmenter la quantité d’ions calcium dans les neurones, des atomes chargés électriquement qui favorisent le renforcement des synapses et donc la consolidation des circuits neuronaux associés aux informations acquises.

Attention, cet outil ne dispense pas de l’apprentissage, mais en augmente les effets !

À quand une distribution, en fin de formation, d’oreillettes spéciales à mettre avant de dormir ?

Pour en savoir plus, découvrez l’article de Cerveau & Psycho.fr.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *